La chute des cheveux, et si on en parlait?

Publié le par Brown

Kikoo, les filles

 

Dans le cadre de mon challenge voici un article concernant la chute des cheveux. Fléau de notre routine capillaire, la chute des cheveux touchent 3 femmes sur 4 cf 4 femmes sur 4.

 

Mais pourquoi perdons-nous nos cheveux?

 

Lors d'un précédent article, j'ai dû vous parler d'une chute saisonnière, mais vous conviendrez avec moi que nos cheveux tombent, même hors cette période.

 

Je me suis donc attachée à trouver les différentes causes ou facteur à risque (merci Ata ^^).

 

Avant d'étudier chacune de ces causes, un petit récapitulatif.

Le cyle normal de croissance des cheveux va de 2 à 6ans. Chaque cheveux pousse d'environ 1 cm par mois au cour de cette phase. Environ 90% des cheveux du cuir chevelu sont en phase de croissance.

10% es cheveux, à un moment donnée, sont en phase de repos. Après 2 ou 3 mois les cheveux qui étaient en repos chutent pour être remplacés par la nouvelle repousse.

Par conséquent il est normalement de perdre un certain nombre de cheveux.

Moins de 60 cheveux par jour dnas le cadre de ce cycle. Toutefois certaines personnes peuvent avoir une perte de cheveux excessive dues à diverses causes:

 

La ménopause

la fatigue, le stress, la maladie

une carence alimentaire

après une grossesse ou des changements hormonaux

et la chute saisonnière,

mais également des soins inappropriés.

 

Voyons dés à présent ces différentes causes.

 

1.La ménopause

 

Pendant cette période la femme perd des oestrogènes alors que le taux d'androgène se maintient. Conséquence, on perd nos cheveux. Attention toutes les femmes ménopausées ne sont pas concernées, cela dépend des gènes et de la sensibilité aux récepteursd'angrogènes.

 

Quels sont les signes?

 

La chute se localise au sommet de la tête, la repousse est plus lente et le cheveux s'affine (son diamètre passe de 80 à 40 microns) parfois un simple duvet remplace ce qui est tombé.

 

Durée?

 

Si on ne fait rien la chute peut persister 4 à 5 ans avec un renouvellement et une qualité de cheveux moindre.

 

Conseils?

 

Dès les 1ers signes vers 45/50ans, il est nécessaire de traiter (consulter un dermato) tout chute important de plus d'un an. Le risque est que les cheveux ne repousse pas.

 

2.Le stress, la maladie, la fatigue

 

stress.jpgIl est normal qu'après 3 ou 4 mois qui suivent une malade ou une chirurgie majeure, d'avoir une perte excessive de cheveux. Cette perte est liée au stress de la maladie et heureusement elle n'est que temporaire.

 

Le stress lui-même hors maladie est une grande cause de chute des cheveux (j'en suis moi-même souvent victime). Il peut être causé par tout ou rien, grand choc psychologique, accident, deuil, examen, et la liste n'est pas exhaustive. Il en est de même pour une importante fatigue.

 

Dans ces deux cas le métabolisme est bouleversé et le corps mobilise alors toute son énergie pour les fonctiones vitales au détriment des fonctions secondaire (nos cheveux par ex).

 

Quels sont les signes?

 

1 à 3 mois après le choc, les cheveux tombent de manière diffuse, parfois par poignées. La chevelure manque de tonus, paraît terne, raplapla.

 

Durée?

 

3 a 6 mois, et je dois avouer que cela me semble tout de même long. Pas vous?  Pour les repousses aucune sequelle n'est à craindre. Au bout de 3 mois de traitement, le cheveu repoussera normalement.

 

Conseils?

 

Effectuer un bilan sanugin afin de rechercher une éventuelle chute de réserves en fer et/ ou un trouble thyroïdien. Pour ma part j'avais eu une petite chute de fer. Par la suite suivre un régime riche en céréales complètes, laitage. Dans beaucoup d'article que j'ai lu, on recommandait de prendre en plus de tout cas des compléments alimentaires.

 

En toute honnêteté mon médecin m'a dit que c'était des placebo. C'est juste psychologique, on pense avoir trouvée une solution donc on ne stresse plus et la repousse repart ^^. Il m'a conseillé de faire du sport, de positiver et de ne plus y penser. Ça marche et ça coûte moins cher ^^!

 

3.La carence alimentaire (mon PB)

 

alimentationIl est difficile aujourd'hui de trouver le temps pour préparer et de manger équilibrer. Les prix, les contraintes de temps, le travail, les études. Nous avons différentes excuses (plus ou moins louables) pour justifier notre mauvaise alimentation.

Conséquence tout notre corps en paie le prix y compris nos cheveux.

Donc les régimes amaigrissant, une alimentation pauvre en protéines animales, carance en zinc ou le plus souvent en fer (liée à une contraceptions sous stérilet par ex, des règles abondantes ou une consommations excessive de café ou de thé) sont autant de facteurs de chute.

Si notre corps ne dispose pas assez de protéines (acides aminées soufrées) et d'énergie fournie par le fer, il ne produit plus ou mal cette kératine, essentielle pour fabriquer les cheveux.

 

Quels sont les signes?

 

Soit c'est le cheveux entier qui tombe, soit c'est une partie de la tige capillaire qui se casse, le cheveu étant de moins bonne qualité, donc trop fragile.

 

Durée?

 

Tant que dure la carence. Pour les repousses il suffit de compenser les carences pour que tous rentre dans l'ordre. En général après 3 mois de traitement tout redevient normal.

 

Conseils

 

Manger des légumes, de la viande rouge, des céréales, laitage, et des fruits.

 

4.Grossesse est changement hormonaux

 

grossesse-11.jpgPendant la grossesse les cheveux des femmes sont beaux, car l'imprégnation d'oestrogènes favorise le maintien en vie du cheveu, d'ou l'arrêt de la chute pendant neuf mois.

Cependant deux à trois moins après l'accouchement, sous l'effet du changement hormonal, le cycle naturel se modifie, et les cheveux retombent.

 

Quels sont les signes?

 

Le chute est diffuse, c'est à dire qu'il y a une perte de densité sur l'ensemble de la chevelure.

 

Durée

 

Environ 3 a 4 mois. C'est une perte de cheveux bien visible et donc difficile à vivre, mais elle ne met pas en périle la repousse. Après un an de traitement et parfois sans, le cheveux repart sans problème que moi après l'accouchement. Excepté cas particuliers ou antécédents familiaux.

 

Conseil:

 

se rapprocher de votre  et de votre gynécologue.

 

5. La chute saisonnière

 

Je vous renvoie à cet article.

 

6. Des soins inappropriés

 

Je pense que l'on ne le dira jamais assez. Il vaut utiliser des produits adaptés à vos cheveux, et adopter une routine compatible avec votre masse capillaire. L'utilisation de brosse, de peignes à dents resserrés ou l'utilisation de mèches trop lourde et trop fréquemment entraîne une traction sur le cheveux et donc de la casse.

La traction éloigne les racinesde leur zone d'irrigation et précipite la chute des cheveux appelée alopécie de traction. Si la traction est stoppée avant que les cicatrices du cuir chevelu se développent, vos cheveux vont repousser normalement. Cependant, la cicatrisation peut provoquer la perte de cheveux permanent. Les traintements permanents des cheveux avec l'huile chaude et/ ou de produits chimiques utilisées permanents, peuvent provoquer une réaction inflammatoire (gonflement) du follicule pileux, ce qui peut entraîner des cicatrices et perte de cheveux.

 

Alors qu'en pensez-vous? Subissez vous actuellement une chute de cheveux, et si oui laquelle?

Pour ma part il est claire que c'est le stresse la fatigue et la mauvaise alimentation.

 

Brown

 

Publié dans Soins cheveux

Commenter cet article

Greffe de cheveux 31/01/2017 19:32

Pour les hommes la calvitie est un signe de virilité à cause d'un surplus de testostérones...

Carmele 16/06/2016 10:43

Un article très intéressant, ayant accouché depuis 4 mois, je perds maintenant mes cheveux. Est-ce normal ? Y a-t-il autre chose à faire que d'attendre que ça passe ?

testing omni tech support 25/11/2014 12:15

hair loss is undoubtedly a serious issue now. It has been said that up to hundred follicles of hair falls down every day and if it increases more than that, you need to take up medicine. There are so many natural remedies for the prevention of hair fall.

lesproduitsdunenappy 16/05/2011 16:08


Bon article. Je perdais pas mal de cheveux chaque jour sans que ce soit alarmant. Mais j'ai pris écophane et depuis ça va. Je pense que c'était un chute saisonnière. On verra comment ça va se
passer après ma cure d'écophane.


Brown 18/05/2011 12:02



^^ bon courage. Moi j'ai testé le rinçage à l'infusion de romarin pendant 3 semaines. Très efficace (article sur le new blog ^^).


 



La Manouchka 07/04/2011 13:31


Excellente note ! Je surveille ma chute saisonnière en ce moment et clairement je ne maximise pas mon taux de pousse : mon hygiène de vie ahem peut mieux faire ! -_-'


Brown 08/04/2011 10:47



Kikoo, c'est aussi l'une de mes préoccupations.


Parce que si ont les veut long il faut éviter la casse et les chutes et ce n'est pas évident.


Mais je pense que rien qu'avec ces différentes informations ont a déja une petite piste ^^ !!